Illettrisme

Qu'est-ce que l'illettrisme ?

Parce que l’illettrisme est un frein à l’acquisition de nouvelles compétences et à la formation, le FIAF s’engage !

Pour le FIAF, l’illettrisme ne doit plus représenter un tabou en entreprise. L’identifier, c’est le moyen aussi bien pour le.la salarié.e de gagner en autonomie, d’être valorisé.e et de favoriser son évolution professionnelle, que pour l’entreprise de répondre, un enjeu de performance, de sécurité et de qualité.

 

Qu'est-ce que l'illettrisme ? L’illettrisme, un mot que l’on voudrait ne plus avoir à employer !

Fille utilisant un ordinateur portable

Un mot dur, qui suscite la réaction, l’indignation, mais qui est encore aujourd’hui nécessaire pour que ceux qui y sont confrontés ne soient pas oubliés, car ils ont pour caractéristique de chercher à cacher une situation trop souvent synonyme d’échec.

 

Pourtant faire face aux situations de la vie quotidienne sans avoir recours à la lecture et l’écrit exige beaucoup de courage et de volonté, et la mise en place d’habiles stratégies de contournement. Cette situation n'est pas un état permanent, et le FIAF est engagé depuis 2019 à faire reculer l'illettrisme dans les entreprises calédoniennes.

 

Mais de quoi parle-t-on ? Une personne salariée en situation d’illettrisme en entreprise n’est pas uniquement quelqu’un qui ne sait ni lire, ni écrire, ni compter. Ces cas sont d’ailleurs assez rares.

Bulle avec des points d'interrogation

Les acquis sont très variables d’une personne à une autre. Le plus souvent, on pourra constater, par exemple, des difficultés sur la compréhension de consignes ou la mise en œuvre de calculs, sur la compréhension de plans ou de plannings.

 

Les compétences essentielles en entreprise : un socle fonctionnel nécessaire dans la vie professionnelle On parle de maitrise des compétences de base ou compétences essentielles en entreprise car les savoirs sont mobilisés en lien avec la situation de travail.

Personnes sur un chantier

 

L’illettrisme n’empêche pas l’exercice du métier, mais il peut être un frein dans le développement de sa carrière professionnelle.

 

D’excellent.e.s professionnel.le.s se retrouvent fragilisé.e.s ou freiné.e.s dans leur évolution professionnelle par le manque de maîtrise des compétences essentielles.

L’évolution rapide des postes de travail et la place de plus en plus importante de l’écrit via la numérique exigent des capacités d’adaptation difficiles à mobiliser pour une personne salariée en situation d'illettrisme.